L'Opéra en Chœur à travers l'Europe

Présentation du projet par Dorothée et Augustin Maillard, directeurs artistiques :

Après les chœurs d’opéra de «Stade 2000 », le premier projet de rassemblement, les chœurs d’adultes rassemblés par l’association Concerts en Vienne ont exploré, en compagnie de petits ensembles instrumentaux, la musique d’Amérique du Sud avec le « Canto General » et de l’Allemagne médiévale avec les « Carmina Burana ». Mais ils n’ont retrouvé les chœurs d’enfants et un orchestre symphonique qu’avec le voyage musical de 2012 au pays imaginaire de « Dogora ». Les enfants et les instrumentistes ayant été aussi enthousiasmés de ce projet que les choristes adultes, nous cherchions pour 2016 absolument un autre projet qui puisse accueillir à nouveau ces trois entités : choristes adultes, choristes enfants et un orchestre.

Avec les critères supplémentaires de recherche de musiques riches en expressions diverses, appartenant au répertoire profane, faisables par un grand groupe, accessibles aux amateurs et pouvant être repris ensuite au moins en partie par les chorales participantes dans leur propre répertoire, notre choix s’est assez rapidement tourné de nouveau vers les chœurs d’opéra, vaste répertoire d’une richesse énorme et plein de bijoux de la musique occidentale. Le choix des extraits s’avér ait difficile : il y avait tellement de beautés dans ce répertoire que nous avions beaucoup trop de titres dans notre premier « panier » qu’il fallait donc absolument alléger pour ne pas dépasser 75 minutes de musique, mais chaque décision d’exclure l’un ou l’autre titre nous faisait mal au cœur !

Les titres qui sont restés et qui constituent maintenant le programme de notre « Opéra en chœur » sont bien sûr de ceux qui nous tiennent le plus à cœur, mais choisis aussi pour représenter une large palette d’origines et d’expressions diverses :

de la joyeuse Marche des Toreadors de « Carmen » à la noble Marche Nuptiale de « Lohengrin », de l’exubérance italienne dans les extraits de « Cavalleria Rusticana » au mélange de douceur mélancolique et de puissance virile de Russie dans les « Danses Polovtsiennes », tout en incluant aussi une pièce pour l’orchestre seul, l’ouverture de « Carmen », et des pièces pour les enfants sans les adultes, comme le « Chœur des gamins » de « Carmen » ou l’air des clochettes de « La Flûte enchantée ».

Nous espérons pouvoir transmettre notre enthousiasme pour ce répertoire aux participants de cette nouvelle aventure de Concerts en Vienne, et bien sûr, au printemps 2016, au public de nos concerts !

                                                                       Dorothée et Augustin Maillard

 Opéra en Choeur 2016